Centre d'intervention multidisciplinaire
Pour l'élève

En apprendre plus

La neuropsychologie au service de l'élève

Le CIME est un centre privé qui se spécialise dans l'évaluation et l'intervention auprès d'élèves en difficulté d'apprentissage ou de comportement. Le CIME offre des services directs à l'élève et aux parents ainsi que des ateliers de groupe.

Au CIME nous travaillons en équipe multidisciplinaire : psychologues, neuropsychologues, orthopédagogues, orthophoniste et psychoéducateurs afin d'offrir non seulement des services d'évaluation mais également une prise en charge du jeune en difficulté.

Contactez-nous

Qu'est-ce qu’un neuropsychologue pédiatrique?

Le neuropsychologue est  d’abord psychologue et fait partie de l’Ordre des Psychologues du Québec. Il doit de plus détenir une attestation délivrée par l’OPQ qui confirme sa spécialisation au regard de l’évaluation des troubles neuropsychologiques. Il connaît particulièrement bien  le fonctionnement cérébral, les changements qui s’opèrent dans le cerveau et comment ceux-ci peuvent altérer le fonctionnement d’un jeune dans ses apprentissages ou ses comportements. Le neuropsychologue est donc habileté à évaluer tous les aspects du fonctionnement cognitif : capacités intellectuelles, langage, raisonnement, mémoire, attention-concentration, motricité, lecture-écriture-calcul….Il dresse  un portrait global et complet de l’élève en cherchant à comprendre le lien entre le cerveau et les apprentissages et/ou le comportement. Sa formation de base en psychologie lui permet aussi d’être sensible à toute la composante affective. Il peut ainsi cerner l’origine exacte des difficultés et mettre en place un plan d’intervention visant à aider parents et professionnels à intervenir de façon judicieuse pour accroître l’efficience et le bien-être des jeunes en difficulté.

Pour en savoir davantage sur la neuropsychologie pédiatrique, consultez cet excellent article du Dr Bruno Gauthier, neuropsychologue

http://www.lecime.com/wp-admin/upload.php

http://www.ordrepsy.qc.ca/pdf/Psy_Qc_Mai2014_Dossier_01_Gauthier.pdf

 

 

 

 

 

 

 

Comment le neuropsychologue peut-il aider votre enfant/adolescent?

Le neuropsychologue pédiatrique est particulièrement bien placé pour identifier la nature exacte du problème puisqu’il est habileté à évaluer toutes les sphères du fonctionnement cognitif. Par conséquent, lorsqu’un élève en difficulté d’apprentissage consulte au CIME, il est généralement évalué en neuropsychologie afin d’avoir le portrait global de ses forces et difficultés. Cette évaluation permet, par la suite, d’orienter l’élève vers les bons professionnels pour lui offrir le traitement adapté à ses besoins. Elle permet également aux parents, aux intervenants scolaires et aux médecins de :

  • comprendre pour quelle raison l’enfant/adolescent peut avoir des difficultés à l’école,
  • comprendre quelle est la meilleure façon d’apprendre pour l’enfant/adolescent et l’aider à mettre en place de meilleures stratégies d’apprentissage,
  • comprendre pour quelles raisons il présente des troubles du comportement,
  • conclure à une cause d’origine affective ou d’origine neurologique,
  • travailler en équipe avec le médecin traitant, le milieu scolaire et les parents pour la mise en place d’un plan efficace d’intervention à l’école.
  • Exclusivement à Ste-Julie un nouveau service de  » consultation express » est disponible. Il s’agit d’un rendez-vous unique d’orientation offert aux parents ou intervenants en vue d’offrir des conseils professionnels, de proposer un plan d’aide ou d’offrir un support ponctuel. http://www.lecime.com/nous-joindre/ste-julie/

Quels genres de problèmes peuvent être identifiés en neuropsychologie pédiatrique?

À  partir d’entrevues, de tests, d’observations cliniques et de questionnaires, le neuropsychologue pourra identifier l’origine du trouble :

  • de langage (dysphasie),
  • de la lecture (dyslexie),
  • de l’orthographe (dysorthographie),
  • du calcul (dyscalculie),
  • de l’attention (TDAH),
  • des praxies (dyspraxie),
  • de l’hémisphère droit (syndrome de dysfonction non verbale),
  • des fonctions exécutives (syndromes dysexécutifs ou frontaux),
  • du développement plus général (retards mentaux, cognitifs, développementaux) ou spécifique (trouble dans le spectre de l’autisme-TSA).

Que peut-on attendre de cette évaluation comme recommandations?

  • Des suggestions concernant le plan d’intervention scolaire.
  • Des recommandations à l’intention du pédiatre qui suit le jeune.
  • Des références vers d’autres professionnels pour poursuivre l’investigation ou prendre en charge le sujet en rééducation.
  • Des conseils éducatifs à l’intention des parents.

Consultez nos neuropsychologues

Marina Attié,

Neuropsychogue

Consulter sa page

Josée Delisle,

Neuropsychologue

Consulter sa page

Julie Duval,

Neuropsychologue

Consulter sa page

Marie-Josée Caron,

Neuropsychologue

Consulter sa page

Geneviève Moreau,

Neuropsychologue

Consulter sa page

Caroline Picard,

Neuropsychologue

Consulter sa page

Emmanuelle Dagenais,

Neuropsychologue, Directrice du service de Neuropsychologie et de Santé Mentale Jeunesse

Consulter sa page

Aimée Benoit-Lajoie,

Neuropsychologue

Consulter sa page

Claudia Polevoy,

Neuropsychologue

Consulter sa page

Alexandra Tremblay,

Doctorante en neuropsychologie

Consulter sa page


Marina Attié, M.Ps.

Neuropsychogue

Diplômée de l’Université de Montréal où elle a complété une scolarité de niveau doctoral en neuropsychologie, Marina Attié est neuropsychologue pédiatrique, membre de l’OPQ depuis 1980 et elle cumule plus de 40 années d’expérience auprès d’enfants et d’adolescents en difficulté. Son travail au Centre des troubles d’apprentissage de l’Université Mc Gill et ses 18 années d’expérience en milieu scolaire lui ont permis d’acquérir une solide connaissance de ce milieu, de bien comprendre les besoins de l’élève et d’adapter ses recommandations à la réalité scolaire. Marina Attié est cofondatrice du CIME où elle a assuré la direction clinique du service de neuropsychologie jusqu’en Septembre 2021. Reconnue comme une neuropsychologue chevronnée, elle assure la supervision d’étudiants au doctorat en neuropsychologie pédiatrique et donne depuis plus de 20 ans, des conférences et des ateliers aux professionnels de la santé et du milieu de l’éducation au travers du Québec.
Mme Attié a récemment collaboré à un ouvrage intitulé, « La douance et la double exceptionnalité chez l’enfant et l’adolescent, mieux comprendre pour mieux intervenir ». La publication aux Éditions Midi-Trente est prévue pour le 14 Octobre 2021. Des conférences et des formations sur le sujet sont projetées au cours de la prochaine année.
Marina Attié est également membre de l’Association Québécoise des Neuropsychologues (AQNP) et cofondatrice du Regroupement des Neuropsychologues Pédiatriques (RNP).

Josée Delisle, Ph.D.

Neuropsychologue

Dre Delisle est diplômée de l’Université de Sherbrooke et de l’Université du Québec à Montréal où elle a complété un doctorat spécialisé en neuropsychologie. Ses recherches sur le traitement du nombre, la spécialisation hémisphérique et l’impact développemental du déficit attentionnel lui ont valu de nombreuses publications dans des revues prestigieuses (Cognitive Neuropsychology, Archive of Clinical Neuropsychology, Laterality) ainsi que dans un livre de référence (Trouble déficitaire de l’attention avec hyperactivité : soigner, éduquer, surtout valoriser, Presses de l’Université du Québec). Elle est également chargée de cours et superviseure de stage au Doctorat en psychologie-intervention en enfance et adolescence de l’Université de Sherbrooke. Dre Delisle porte un intérêt marqué pour l’évaluation et l’intervention auprès des enfants et adolescents en difficulté d’apprentissage. Elle est aussi intervenue auprès d’une population pédiatrique aves des troubles neurologiques (Hôpital de Montréal pour enfants) et psychiatriques (Hôpital Rivière-des-Prairies). Elle a d’abord œuvré en milieu hospitalier où elle a acquis une solide expertise dans l’évaluation d’une clientèle pédiatrique aux prises avec des problèmes neurodéveloppementaux, langagiers, attentionnels, comportementaux, psychiatriques et médicaux. Dre Delisle pratique au CIME depuis 2004 où elle assure les services d’évaluation neuropsychologique à la clinique de Ste-Julie.
Dre Josée Delisle est membre de l’Ordre des Psychologues (OPQ), de l’Association Québécoise des Neuropsychologues (AQNP) et du Regroupement des Neuropsychologues Pédiatriques (RNP).

Julie Duval, Ph.D.

Neuropsychologue

Diplômée avec mention d’excellence de l’Université du Québec à Montréal, Dre Duval est titulaire d’un Ph.D en neuropsychologie avec une formation en recherche et en clinique. Ses travaux doctoraux ont porté sur le développement des capacités intellectuelles chez les personnes cérébro-lésées. Honorée par de prestigieuses reconnaissances d’excellence (CRSNG et UQAM), son parcours académique est caractérisé par son implication dans de nombreux projets de recherche et d’enseignement (dont des projets de recherche sur le TDAH, le développement cognitif, la psychose chez le jeune adulte et de l’enseignement en biopsychologie et psychologie du développement). Son expérience clinique en centre hospitalier  (Hôpital de Montréal pour Enfants, Hôpital Général Juif de Montréal, Hôpital Maisonneuve-Rosemont) et plus récemment en milieu scolaire, lui a permis d’acquérir une expertise auprès d’enfants présentant des problématiques neurodéveloppementales (atteinte neurologique, trouble déficitaire de l’attention [TDAH], retard global de développement, autisme, psychose). Neuropsychologue au CIME depuis 2004, elle a orienté sa pratique vers l’évaluation d’élèves en difficulté d’apprentissage, population qui est également l’objet de ses intérêts de recherches actuels.

Dre Julie Duval a récemment collaboré à un ouvrage intitulé, « La douance et la double exceptionnalité chez l’enfant et l’adolescent, mieux comprendre pour mieux intervenir ». La publication aux Éditions Midi-Trente est prévue pour le 14 Octobre 2021. Des conférences et des formations sur le sujet sont projetées au cours de la prochaine année.
Dre Duval est également membre de l’Association Québécoise des Neuropsychologues (AQNP) et du Regroupement des Neuropsychologues Pédiatriques (RNP) dont elle assure la coordination..

Marie-Josée Caron, Ph.D.

Neuropsychologue

Diplômée de l’UQAM en 2008, Dre Caron est détentrice d’un doctorat spécialisé en neuropsychologie, recherche/intervention. La qualité de son dossier académique lui a valu l’obtention de plusieurs bourses de recherche institutionnelle (CERNEC, PAFARC) et nationale (ICRS, FCAR-FRSQ, CRSNG). Elle a également obtenu une mention d’excellence pour sa thèse doctorale sur les supériorités cognitives en autisme et compte plusieurs publications dans de prestigieuses revues telles que « Brain » et « Neuropsychologia ». Dre Caron affiche également une riche expérience clinique auprès de la population pédiatrique. Elle a réalisé ses internats en neurologie (CHU Ste-Justine), en neurotraumatologie (Centre de réadaptation Marie-Enfant) et en psychiatrie (HRDP et CHUM Notre-Dame). Cette double expertise, à la fois psychiatrique et neurologique, la rend particulièrement à l’aise dans l’établissement de diagnostics différentiels. Son intérêt marqué pour les enfants et adolescents présentant des troubles d’apprentissage et problématiques associées lui a fait joindre les rangs du CIME en 2004.

En 2015, Mme Caron a fondé le centre Neuropsy Enfant et demeure affiliée au CIME. Tout au long de son cursus doctoral et professionnel, elle a porté un intérêt particulier pour les jeunes à haut potentiel intellectuel (douance, dérogation scolaire, accélération pédagogique, etc.) et a développé une expertise dans l’évaluation des jeunes présentant une double exceptionalité (i.e. tableau complexe où s’associent douance et trouble) ou « twice exceptional » en anglais. Dre Caron et ses collaboratrices, ont récemment publié chez Midi-Trente un ouvrage intitulé, « La douance et la double exceptionnalité chez l’enfant et l’adolescent, mieux comprendre pour mieux intervenir ». Des conférences et des formations sur le sujet sont projetées au cours de la prochaine année.

Dre Caron est membre de l’Ordre des Psychologues du Québec (OPQ), de l’Association Québécoise des Neuropsychologues (AQNP) et elle fait partie du Regroupement des Neuropsychologues Pédiatriques (RNP).

Geneviève Moreau, Ph.D.

Neuropsychologue

Dre Moreau a une formation et une expérience professionnelle étoffée. Elle a d’abord pratiqué comme ergothérapeute auprès d’une clientèle psychiatrique et cérébro-lésée.  Elle a ensuite obtenu son Ph.D. en neuropsychologie et a poursuivi des études postdoctorales. Elle fut détentrice de plusieurs bourses (FRSQ, FCFDU et Fondation les Petits Trésors), a participé à l’élaboration d’ouvrages scientifiques et a présenté plusieurs conférences. Dre Moreau a notamment travaillé en imagerie fonctionnelle par résonnance magnétique, en réalité virtuelle et en neurofeedback au ADD Center de Toronto et à la Clinique TDA du CHRDP.  Ses travaux de recherche ont porté sur le traitement du TDAH. Dre Moreau s’est jointe à l’équipe du CIME en 2006 où elle pratique comme neuropsychologue pédiatrique.

Caroline Picard, Ph.D.

Neuropsychologue

Membre de l’Ordre des Psychologues du Québec (OPQ) depuis 2011 et de l’Association Québécoise des Neuropsychologues (AQNP), Dre Caroline Picard a obtenu son diplôme d’études doctorales en neuropsychologie de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) avec mention d’excellence. Boursière au niveau institutionnel (PAFARC) et national (CRSNG, NATEQ), ses recherches ont porté sur le TDAH, les méthodes alternatives de traitement et sur les fonctions exécutives et mnésiques lui valant de nombreuses publications et conférences. En plus d’une expérience clinique en milieu hospitalier (Centre hospitalier de Montréal pour enfants et Hôpital Rivière-des-Prairies) auprès d’enfants avec problématiques psychiatriques et neurologiques, Dre Picard a aussi occupé un poste à la Clinique TDAH (HRDP) permettant de parfaire son expertise au niveau des troubles d’attention et d’apprentissage. Elle fait partie de l’équipe du CIME depuis 2006 où elle s’est spécialisée auprès de la clientèle adolescente.

Emmanuelle Dagenais, Ph.D.

Neuropsychologue, Directrice du service de Neuropsychologie et de Santé Mentale Jeunesse

Dre Emmanuelle Dagenais est neuropsychologue, titulaire d’un doctorat spécialisé en neuropsychologie recherche et intervention (Ph.D./Psy.D.) de l’Université du Québec (UQAM)avec mention d’excellence. Elle est membre de l’Ordre des Psychologues du Québec. Elle travaille au CIME depuis 2007 et est responsable du Service de Santé Mentale Jeunesse. Dre Dagenais compte plusieurs publications scientifiques (Brain and Cognition, Journal of Clinical and Experimental Neuropsychology, Canadian Journal of Neurological Sciences) et présentations dans des congrès nationaux et internationaux. Elle a également obtenu de nombreuses bourses de recherche tant institutionnelles (FARE) que nationales (CRSNG, FRQS).
Par le biais de ses internats en neurologie (Hôpital de Montréal pour Enfants) et en pédopsychiatrie (Hôpital du Sacré-Coeur), Dre Dagenais a acquis une double expertise auprès d’une clientèle pédiatrique. Ceci lui octroie les compétences nécessaires à l’évaluation cognitive de même qu’à l’établissement de diagnostics différentiels chez les jeunes présentant un problème de santé mentale.
Soucieuse de soutenir la recherche clinique et appliquée auprès des jeunes présentant des troubles neurodéveloppementaux et des difficultés d’apprentissage, Dre Dagenais s’implique à la Fondation TALAN (fondationtalan.org) dont elle est membre du conseil d’administration. Elle est également membre de l’Association Québécoise des Neuropsychologues (AQNP) et du Regroupement des Neuropsychologues Pédiatriques (RNP).

Depuis Septembre 2021, Dre Emmanuelle Dagenais assure la Direction du service de neuropsychologie ainsi que celui de la Santé Mentale du CIME.

Aimée Benoit-Lajoie, D.Psy.

Neuropsychologue

Titulaire d’un doctorat en neuropsychologie et membre de l’OPQ depuis 2009, Dre Benoît-Lajoie pratique au CIME depuis 2011. Elle est récipiendaire de plusieurs bourses de recherche (FQRSC, CRSH, CRSNG, UQAM) et s’est particulièrement intéressée à l’élaboration d’un programme de stimulation cognitive pour enfants présentant des retards développementaux. Ses internats en neuropsychologie de l’enfant au CHU Sainte-Justine, d’abord en pédopsychiatrie/clinique Tourette, puis en neurologie, lui ont permis d’acquérir une expertise particulière auprès d’enfants présentant des problèmes neurologiques (épilepsie, lésions cérébrales et maladies neurodégénératives) et des troubles neurodéveloppementaux.

Claudia Polevoy, Ph.D.

Neuropsychologue

Dre Claudia Polevoy Ph.D. est neuropsychologue, titulaire d’un doctorat spécialisé en neuropsychologie, profil recherche et intervention (Ph.D/Psy.D.) de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM) avec mention d’excellence. Elle est membre de l’Ordre des Psychologues du Québec (OPQ) et de l’Association des Neuropsychologues (AQNP).

Sa thèse doctorale traite des  effets de l’exposition prénatale à différents contaminants environnementaux sur le développement du jeune enfant. Ses travaux de recherche ont d’ailleurs été présentés lors de nombreux congrès locaux (Réseau de Recherche en Santé Environnementale), nationaux (Meeting of the Child Vision Research Society) et internationaux (International Congress of Toxicology). L’excellence de son dossier académique et ses aptitudes en recherche lui ont valu l’obtention de plusieurs bourses prestigieuses autant institutionnelles, provinciales que nationales (Fondation du CHU Sainte-Justine, FARE, FRSQ, IRSC).

Depuis le début de son parcours universitaire, Dre Polevoy s’implique sur le plan clinique et dans de nombreux travaux de recherche auprès de la population pédiatrique. Elle s’intéresse notamment à l’impact de différents tératogènes sur le développement prénatal (Université de Montréal), les effets des contaminants environnementaux sur les habiletés cognitives et sensorielles de l’enfant (Université de Montréal), le développement cognitif, social et langagier de jeunes enfants présentant un trouble de comportement (Université de Sherbrooke) ou en milieu défavorisé (Université du Québec en Outaouais). Dre Polevoy a également effectué un stage clinique en neuropsychologie à la Clinique d’hématologie-oncologie du CHU Sainte-Justine. Elle s’est  par ailleurs découvert un intérêt particulier pour les problématiques de santé mentale par le biais de son dernier  internat en milieu hospitalier.

Son intérêt marqué pour l’évaluation et l’intervention neuropsychologiques auprès des enfants et des adolescents présentant des troubles d’apprentissage l’a amenée à effectuer un stage au CIME en 2014. Dre Polevoy s’est depuis jointe à l’équipe de neuropsychologues et collabore au Service de Santé Mentale Jeunesse.

Alexandra Tremblay, B.Psy.

Doctorante en neuropsychologie

Alexandra Tremblay est détentrice d’un baccalauréat en psychologie de l’Université de Montréal et termine actuellement un doctorat spécialisé en neuropsychologie recherche et intervention (Ph.D./Psy.D.) à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Elle compte plusieurs publications scientifiques (Brain and cognition, The Clinical Neuropsychologist) en lien avec son projet de thèse qui porte principalement sur les atteintes cognitives dans la sclérose en plaques et les effets protecteurs de la réserve cognitive. Elle a également obtenu de nombreuses bourses de recherche tant institutionnelles (FARE) que nationales (FRQS, Société Canadienne de SEP).

Depuis le début de son parcours scolaire, ses intérêts sont principalement orientés vers la clinique et la recherche auprès de la population pédiatrique. Elle a d’ailleurs travaillé au sein de plusieurs équipes de recherche dont les travaux s’intéressaient au raisonnement chez les sujets porteurs du trouble du spectre de l’autisme (Université du Québec à Montréal) et aux enfants présentant un haut potentiel intellectuel (Université du Québec à Trois-Rivières). Son intérêt marqué pour la neuropsychologie pédiatrique a par la suite justifié sa participation au programme de Retard de développement/Déficience intellectuelle (DI)-Trouble du spectre de l’autisme (TSA)-Déficience physique [langagière et motrice](DP) du Centre de Réadaptation en Déficience Physique (CRDP) du CISSS de Lanaudière (Joliette). Alexandra Tremblay s’est jointe à l’équipe du CIME en 2017pour y poursuivre sa carrière auprès des enfants et des adolescents en difficulté d’apprentissage et d’adaptation.