Centre d'intervention multidisciplinaire
Pour l'élève

En apprendre plus

SANTÉ MENTALE JEUNESSE : DIAGNOSTIC DIFFÉRENTIEL ET INTERVENTION

Le CIME est un centre privé qui se spécialise dans l'évaluation et l'intervention auprès d'élèves en difficulté d'apprentissage ou de comportement. Le CIME offre des services directs à l'élève et aux parents ainsi que des ateliers de groupe.

Au CIME nous travaillons en équipe multidisciplinaire : psychologues, neuropsychologues, orthopédagogues, orthophoniste et psychoéducateurs afin d'offrir non seulement des services d'évaluation mais également une prise en charge du jeune en difficulté.

Contactez-nous

Service de Santé Mentale Jeunesse

Par souci d’offrir le service le plus complet aux élèves en difficulté d’adaptation, le  CIME a mis sur pied une clinique spécialisée non seulement dans l’évaluation, mais aussi  dans la prise en charge d’enfants/adolescents de 5 ans et plus chez qui on soupçonne un trouble de santé mentale (TSA, Tourette, Psychose, Trouble obsessif-compulsif, etc..). Le service est composé d’une équipe spécialisée : une neuropsychologue formée en santé mentale jeunesse, une orthophoniste, une orthopédagogue ainsi que deux psychoéducatrices responsables de l’intervention en milieu familial et scolaire. L’élève peut aussi être orienté vers le service  de psychologie du CIME si la situation le requiert.

L’évaluation

L’évaluation en santé mentale est effectuée par une neuropsychologue spécialisée ayant acquis une solide expertise dans ce domaine. Cette évaluation est reconnue et  comprend:

  • un entretien dirigé avec les parents, afin de préciser le motif de consultation et la démarche évaluative à effectuer dans le cas précis.
  • l’évaluation du problème de santé mentale visant un examen du fonctionnement cognitif affectif et social du jeune.
  • une entrevue de rapport afin de présenter les résultats, discuter des interventions à privilégier et orienter l’élève vers les services appropriés.

L’accompagnement pré/post diagnostic

Certaines personnes ayant un trouble de santé mentale présentent des difficultés d’adaptation à leur milieu, susceptibles de nuire à leur bonne progression sur le plan affectif, social et académique. Pour ces jeunes, le CIME offre un:

  • Suivi en milieu familial et scolaire
  • Suivi thérapeutique individuel

 

 

Consultez nos professionnels

Emmanuelle Dagenais,

Neuropsychologue

Consulter sa page

Simon Lapointe,

Doctorant en Psychologie

Consulter sa page

Maude Bolduc,

Orthopédagogue

Consulter sa page

Mélanie Brunelle,

Psychoéducatrice

Consulter sa page

Jessica Décarie,

Orthophoniste

Consulter sa page


Emmanuelle Dagenais, Ph.D.

Neuropsychologue

Dre Emmanuelle Dagenais est neuropsychologue, titulaire d’un doctorat spécialisé en neuropsychologie recherche et intervention (Ph.D./Psy.D.) de l’Université du Québec (UQAM)avec mention d’excellence. Elle est membre de l’Ordre des Psychologues du Québec. Elle travaille au CIME depuis 2007 et est responsable du Service de Santé Mentale Jeunesse. Dre Dagenais compte plusieurs publications scientifiques (Brain and Cognition, Journal of Clinical and Experimental Neuropsychology, Canadian Journal of Neurological Sciences) et présentations dans des congrès nationaux et internationaux. Elle a également obtenu de nombreuses bourses de recherche tant institutionnelles (FARE) que nationales (CRSNG, FRQS).
Par le biais de ses internats en neurologie (Hôpital de Montréal pour Enfants) et en pédopsychiatrie (Hôpital du Sacré-Coeur), Dre Dagenais a acquis une double expertise auprès d’une clientèle pédiatrique. Ceci lui octroie les compétences nécessaires à l’évaluation cognitive de même qu’à l’établissement de diagnostics différentiels chez les jeunes présentant un problème de santé mentale.

Simon Lapointe, B.Sc.

Doctorant en Psychologie

Simon Lapointe est membre-étudiant de l’Ordre des Psychologues du Québec. Il termine son doctorat en psychologie, profil recherche et intervention, à l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Il s’intéresse aux différents aspects de la parentalité, autant dans sa pratique clinique qu’à travers ses recherches doctorales. Sa thèse porte sur la paternité chez les jeunes en difficulté.

 

Monsieur Lapointe travaille depuis 2011 au Centre jeunesse de Montréal-Institut universitaire auprès d’enfants, d’adolescents et de familles présentant une variété de problématiques socioaffectives, comportementales et psychiatriques. Il oeuvre également auprès des 0-4 ans à la Maison buissonnière de Montréal, organisme à but non lucratif qui favorise le développement et la socialisation des tout-petits. Monsieur Lapointe agit aussi comme auxiliaire d’enseignement et de recherche au Département de psychologie de l’UQAM.

 

Simon Lapointe s’est joint récemment à l’équipe du CIME en 2014. D’orientation psychodynamique, il se consacre à l’évaluation psychologique et à la  psychothérapie pour les enfants, les adolescents et les familles. Il offre également aux parents des services  de guidance parentale. M. Lapointe collabore au service de Santé Mentale Jeunesse du Cime.

 

Maude Bolduc, M.Ed.

Orthopédagogue

Diplômée du Baccalauréat en enseignement en adaptation scolaire et sociale de l’Université du Québec à Montréal, Maude Bolduc a complété en 2016 sa maîtrise en orthopédagogie au sein de la même institution. Elle est membre de l’Association des orthopédagogues du Québec depuis 2011 et pratique au CIME depuis 2012. Elle compte déjà plusieurs expériences tant en milieu scolaire régulier que spécialisé, auprès d’une clientèle TSA , ce qui lui permet d’aborder la situation de l’enfant en tenant compte des particularités de son milieu. Sa passion pour la rééducation et la progression des élèves l’amène à être constamment à l’écoute de leurs besoins et en continuelle recherche des moyens qui seront les plus bénéfiques pour eux. Mme Bolduc collabore au sein du service de Santé Mentale Jeunesse du Cime .Son dynamisme et son humour sont contagieux et contribuent au succès de la rééducation.

Mélanie Brunelle, M.Sc.

Psychoéducatrice

Madame Brunelle est détentrice d’une maîtrise en psychoéducation de l’Université de Montréal. Elle est membre de l’OPPQ (Ordre des psychoéducateurs et des psychoéducatrices du Québec).

Madame Brunelle travaille depuis quelques années en centre de réadaptation (CRDI), desservant une clientèle d’enfants et d’adolescents aux prises avec une déficience intellectuelle, un TSA ou un retard global de développement avec syndromes associés. Elle a donc acquis une solide connaissance du réseau spécialisé, des meilleures approches à privilégier pour ce type de clientèle ainsi que des plus récentes stratégies d’intervention. Madame Brunelle a une expertise particulière en intervention précoce et en intervention comportementale intensive (ICI/ABA). Elle a joint les rangs du CIME en 2012.

Jessica Décarie, M.P.O.

Orthophoniste

Jessica Décarie est orthophoniste, détentrice d’une maîtrise en orthophonie de l’Université de Montréal et membre de l’Ordre des orthophonistes et audiologistes du Québec. Elle a toujours été passionnée par la relation d’aide et elle a à cœur le mieux-être de l’élève aux prises avec des difficultés langagières.

Mme Décarie a participé à plusieurs stages cliniques en milieu hospitalier dans les départements de neurologie et de soins aigus, notamment (Hôpital Notre-Dame et Hôpital Cité de la Santé). Elle a également acquis de l’expérience auprès d’enfants présentant un trouble du spectre de l’autisme ou une déficience intellectuelle. Soucieuse de garder contact avec le quotidien de l’apprenant, Madame Décarie œuvre toujours en milieu scolaire, au sein d’une équipe multidisciplinaire et elle intervient auprès d’une clientèle défavorisée et pluriethnique. Grâce à la diversité de ses expériences cliniques Mme Décarie a su développer une flexibilité et une rigueur intellectuelle qui lui permettent de s’adapter aux besoins de chacun des enfants qu’elle suit et de personnaliser son approche thérapeutique .

Madame Décarie s’est jointe au CIME en 2015 afin d’offrir son expertise en orthophonie pour des services d’évaluation et d’intervention auprès d’une clientèle présentant des troubles du langage et de la communication. Elle désire s’impliquer activement, non seulement avec l’élève éprouvant des difficultés langagières, mais également auprès de sa famille afin de la soutenir et de l’outiller face aux troubles de langage.